Copyright 2019 - Custom text here

Surveillants pénitentiaires :

L’armée des ombres

On se souvient de Lino Ventura, Paul Meurisse et Simone Signoret qui interprétaient magistralement le rôle de patriotes résistants dans « l’Armée des ombres », le film de Jean-Pierre Melville inspiré de l’œuvre de Joseph Kessel.

Ce qui a fait la grandeur et la beauté de ce film, c’est qu’une poignée d’hommes et de femmes ordinaires se battaient clandestinement contre des occupants beaucoup plus forts et mieux armés qu’eux.

prison marseille

C’est exactement ce qu’il se passe aujourd’hui dans les prisons françaises. Des « fonctionnaires de l’ombre », payés au lance-pierres, doivent se battre à mains nues contre l’islamisation rampante de nos prisons et la montée en flèche du fanatisme islamique. Ces fonctionnaires de l’ombre, ce sont les surveillants pénitentiaires, soumis à la loi du silence de leur administration et à l’omerta des médias qui n’ont aucune estime pour ceux et celles qu’ils appellent avec mépris les « matons ».   Une appellation désuète si l’on veut bien admettre que ça fait belle lurette que les « matons » ne matent plus personne en prison et se font plutôt « mater » eux-mêmes !

Lire la suite

_________________________________________________________________________________________________

Debout La France j'Adhére , Je fais un DON Cliquez ici
Toggle Bar

Recherche

f t g m